Pixel Facebook
418-681-5225

On peut voir plusieurs avantages, mais également plusieurs inconvénients à s’inscrire aux taxes à la consommation. Cependant la question la plus importante demeure : à partir de quel moment la loi oblige les entreprises à s’inscrire aux taxes?

Pour être dans l’obligation de vous inscrire, vous devez répondre aux deux critères suivants :

  1. Vous devez vendre ou louer des produits et/ou des services taxables au Canada (À l’exception des biens immobiliers);
  2. Vous n’êtes pas un petit fournisseur

On qualifie comme petit fournisseur une entreprise, peu importe sa forme juridique, dont les revenus se trouvent en deçà de 30 000$ au cours de 4 trimestres civils consécutifs. En d’autre mot, dès que vous atteignez 30 000$ de revenu, la loi vous oblige à vous inscrire aux taxes à la consommation. Les services de taxi ou de limousine ainsi que les établissement où on peut acheter ou louer des boissons alcoolisées, des produits du tabac, du carburant, des pneus ou des voitures (neuves ou usagées) ne peuvent être reconnu comme petit fournisseur et doivent obligatoirement s’inscrire au taxes.

Même en étant considéré comme petit fournisseur, vous pouvez décider de vous inscrire aux taxes. Vous n’êtes pas obligé d’atteindre un revenu de 30 000$ pour pouvoir le faire. Par contre, nous vous conseillons d’en discuter avec un fiscaliste afin de déterminer si les avantages vous seront bénéfique ou non.

Quels sont ces avantages?

  1. Vous avez le droit de réclamer les taxes que vous avez payées lors de vos achats de biens ou de services pour l’entreprise.

Lors du lancement de votre entreprise, vous avez probablement eu à faire ou vous planifiez de faire énormément d’achats! Imaginez tout l’argent qui vous serez revenu si vous aviez été inscrit. Pensez à l’imprimante, aux stylos et même aux post-it!

  1. Vous êtes certain de ne pas oublier.

Tel qu’expliqué plus haut, dès que vous atteignez 30 000$ de revenu, vous êtes dans l’obligation de vous inscrire. Y penserez-vous? Le fait de vous inscrire dès le départ, vous évitez d’avoir à faire vos vérifications des revenus à chaque trimestre pour vérifier si vous devez vous inscrire ou non.

  1. C’est une question d’image!

Le fait d’être inscrit aux taxes peut laisser croire à vos clients, mais surtout à vos compétiteurs, que l’entreprise est ‘’big’’. Vous sèmerez l’idée dans la tête des gens que votre revenu est plus gros qu’il ne le parait.

Quels sont les inconvénients?

  1. Vous serez dans l’obligation de charger les taxes à vos clients.

Vous devrez vous munir de système de facturation afin de pouvoir faire un suivi des taxes que vous aurez chargées à vos clients.

  1. Aurez-vous les liquidités pour rembourser les taxes perçues?

Lors des achats, le gouvernement vous rembourse les taxes que vous avez payées. En contrepartie, vous devez redonner les taxes que vous avez perçues à vos clients. Pour chaque facture totalisant 115$, vous devrez prévoir un paiement à faire de 15$. Si on fait un calcul rapide, pour 25 000$ de vente (28 743,75$) un montant de 3 743,75$ sera à prévoir. Aurez-vous cet argent en fin d’année après avoir payé vos fournisseurs et autres?

Naturellement, il y a plusieurs écoles de pensée et chacun est libre de prendre ces décisions. Parlez-en à votre fiscaliste afin de prendre la décision gagnante pour votre entreprise

Share Button